L'Essor des PME au Cameroun : Un Pilier de l'Économie Nationale

L’Essor des PME au Cameroun : Un Pilier de l’Économie Nationale

Les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle crucial dans l’économie camerounaise. Selon les récentes statistiques fournies par le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Économie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA), les PME continuent de stimuler la création d’emplois et le développement économique du pays.

Une Création d’Emplois Remarquable

En 2023, les PME ont créé 148 000 emplois, contribuant significativement à la réduction du chômage et au dynamisme économique. Ce chiffre témoigne de l’importance des PME comme moteurs de l’emploi au Cameroun.

Les secteurs d’activité des PME se répartissent principalement entre le tertiaire, le secondaire, et le primaire, avec une prédominance marquée pour le secteur tertiaire.

Statistiques des PME au Cameroun 2024
Statistiques des PME au Cameroun 2024

Répartition Sectorielle des PME

Le secteur tertiaire représente 79,6 % des PME, incluant des activités variées telles que la santé, l’éducation et le commerce. Cette dominance souligne l’orientation des PME vers les services, un secteur vital pour le quotidien des Camerounais.

Le secteur secondaire, comprenant le textile, la construction et les scieries, constitue 20,3 % des PME. Ce secteur est en progression, notamment grâce à la contribution des industries manufacturières, qui représentent 5 % du développement secondaire en 2023, contre 4,45 % en 2022.

Le secteur primaire, incluant la pêche, l’agriculture et les mines, reste marginal avec seulement 0,1 % des PME, reflétant une moindre diversification dans les activités de base.

Concentration Géographique et Structure des Entreprises

La majorité des PME, soit 57,3 %, sont concentrées dans les deux grandes métropoles, Douala et Yaoundé. Cette concentration géographique indique une dynamique économique forte dans ces régions, offrant des opportunités de marché et des infrastructures développées.

En termes de structure, 97 % des PME sont des entreprises individuelles, majoritairement dirigées par des hommes. Ce chiffre révèle une forte culture entrepreneuriale individuelle au Cameroun, où les hommes dominent encore largement le secteur des affaires.

Conclusion

Les PME camerounaises jouent un rôle fondamental dans la création d’emplois et le développement économique. La prédominance du secteur tertiaire, la concentration dans les grandes métropoles et la nature individuelle des entreprises illustrent les caractéristiques distinctives du paysage des PME au Cameroun.

Pour soutenir cette dynamique, il est essentiel de continuer à encourager l’entrepreneuriat, diversifier les secteurs d’activité et promouvoir l’inclusion de tous les genres dans le monde des affaires.

Publications similaires